Vous avez un projet ?

Nous sommes là pour vous accompagner !

Innovation - Agroalimentaire - PME

Posts under: Actualités

Journée interrégionale de l’AFCRT 2019

10 juillet 2019 Actualités Commentaires fermés sur Journée interrégionale de l’AFCRT 2019

PROGRAMME PROVISOIRE DES 2 JOURNEES

Jeudi 7 novembre 2019 | AG de l’AFCRT |

  • 14h00 | Conseil d’Administration de l’AFCRT (réservé aux administrateurs AFCRT)
  • 15h30 | Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire de l’AFCRT (ouvert à tous les adhérents de l’AFCRT)
  • 17h00 | Visite culturelle (ouvert à tous les participants de l’AGO)
  • 19h00 | Soirée conviviale (ouvert à tous les participants de l’AGO)

Vendredi 8 Novembre 2019 | JIR de l’AFCRT | Hôtel de Région HAUTS-DE-FRANCE – Lille

(ouvert à tous les adhérents de l’AFCRT, CRT/CDT, Réseaux technologiques, invités)

  • 8h30  |         Café d’accueil
  • 9h00  |         Discours d’ouverture – Ouverture de la 8ème JIR par le Délégué Général et le Président de l’AFCRT
  • 9h30  |          Présentation du dispositif d’appui régional aux entreprises
  • 10h00 |        Keynote sur lle volet qualitatif de l’étude DRRT pour des labels CRT/CDT plus efficaces et mieux reconnus) – Restitution du groupe de travail national sur les structures labellisées CRT/CDT/PFT
  • 11h00 |         Pause-café
  • 11h15 |         Volet modernisation des labels CRT/CDT : travail participatif en ateliers
  • 13h00 |         Cocktail déjeunatoire
  • 14h00 |         Volet international / Europe : Réseau FRATRIE (France, Belgique, Québec, Afrique de l’Ouest)
  • 15h00 |         Reprise des ateliers participatifs
  • 14h00 |          Synthèse des ateliers
  • 16h30 |         Conclusion et clôture de la 9ème JIR

Réservez dès à présent sur votre agenda. Nous vous espérons nombreux !

Save the date – 26 novembre – Concours FOOD CREATIV : Prêt à relever le défi en 2020 ?

8 juillet 2019 Actualités Commentaires fermés sur Save the date – 26 novembre – Concours FOOD CREATIV : Prêt à relever le défi en 2020 ?

Pour vous guider dans la préparation de votre candidature au prochain concours de l’innovation FOOD CREATIV 2020, le Comité de Promotion et le CERTIA INTERFACE vous convient le mardi 26 novembre pour un après-midi dédié à l’innovation alimentaire et à la co-création !

Au programme de 14h à 18h – à la Chambre d’Agriculture du Nord-Pas-de-Calais, Saint-Laurent-Blangy

  • Retour sur les modalités de participation au concours FOOD CREATIV
  • Tendances actuelles et émergentes : table ronde inspirante d’entreprises régionales avec les témoignages de PME et de grands groupes
  • FOOD CREATIV Challenge ! Inspirez-vous des tendances et imaginez les produits de demain

La participation est gratuite! Réservez votre place sur Inscription FOOD CREATIV Challenge – RRI.

Cet événement est organisé dans le cadre des Rencontres de la Recherche et de l’Innovation Hauts-de-France.

le vendredi 27 septembre : Quels outils pour animer des réunions plus créatives et participatives ?

8 juillet 2019 Actualités Commentaires fermés sur le vendredi 27 septembre : Quels outils pour animer des réunions plus créatives et participatives ?

Imaginez une réunion où tous les participants sont alertes, disponibles, concentrés, où la réunion est préparée, où chacun peut s’exprimer, où un plan d’action est acté, où les choses avancent véritablement : cette réunion, ce sera la prochaine que vous organiserez !

Rendez-vous le 27 septembre de 12 h à 14 h pour découvrir des outils pour animer des réunions de façons créatives et participatives !

Inscription en ligne 

La troisième édition des European Plant based Protein Awards est lancée !

2 juillet 2019 Actualités Commentaires fermés sur La troisième édition des European Plant based Protein Awards est lancée !

Ce grand prix européen de l’innovation est ouvert aux jeunes entrepreneurs du domaine des protéines végétales 🌱 Le défi vous intéresse ?

Vous développez des solutions, des services, des technologies ou des produits innovants dans le domaine des protéines végétales ? Vous recherchez les meilleurs moyens de présenter votre solution ? Voulez-vous stimuler votre croissance sur les marchés locaux et internationaux ? Inscrivez-vous maintenant au concours européen de protéines végétales dédié aux startups !

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 3 septembre dans les 7 catégories suivantes:

  • Impact sur le consommateur : pour des services ou des solutions destinées à aider le consommateur dans ses
    achats d’aliments protéinés
  • Légumineuses: innovations autour des légumineuses
  • Agtech: innovations dans l’agriculture grâce aux nouvelles technologies
  • Ingrédients: innovations dans les ingrédients protéiques à base de plantes
  • Alimentation: innovations dans les produits alimentaires protéinés à base de plantes
  • Aliment riche en protéines: innovations dans les produits alimentaires à forte teneur en protéines d’origine végétale
  • Process & digital: innovations dans les process industriels et digitaux

Les partenaires de l’initiative se réuniront dans un comité de sélection le 1er octobre. Les lauréats recevront leur prix le 2 octobre à Lille au Village de CA Nord de France, qui accueille cette année la cérémonie d’ouverture du Sommet des aliments à base de plantes. 


Pour en savoir plus sur les Awards et pour postuler: http://plantbased-protein-awards.ca-norddefrance.fr/
Pour en savoir plus sur le 14e Sommet européen sur les aliments d’origine végétale 2019: https://bridge2food.com/summits/ protéine-europe /

Entreprises agroalimentaires, rendez vous le 20 juin de 13h30 à 17h pour innover vers des modèles d’affaires plus durables !

20 mai 2019 Actualités Commentaires fermés sur Entreprises agroalimentaires, rendez vous le 20 juin de 13h30 à 17h pour innover vers des modèles d’affaires plus durables !

Lutte contre le gaspillage ou contre les pollutions plastiques, achats de produits équitables, Bio, diminution de la consommation de protéines animales… : les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux enjeux qui touchent au développement durable.

  • Comment s’adapter à ces nouvelles tendances de consommation ?
  • Comment concilier réussite économique, préservation de l’environnement et respect des valeurs sociales ?

Nous vous invitons à un atelier participatif pour vous aider à innover sur vos modèles d’affaires afin de créer des innovations plus durables et plus rentables au sein de votre entreprise. Prêt à relever le défi ?

Rendez-vous le 20 juin à Lille de 13h30 à 17h :
http://certia-interface.fr/agrobeez-pollinisateurs-dinnovation/

Appel à projets : Design & agroalimentaire

30 avril 2019 Actualités Commentaires fermés sur Appel à projets : Design & agroalimentaire

Appel à projets : Design & agroalimentaire – lille-design

TPE ou PME des Hauts-de-France, Wallonie ou Flandre occidentale, vous avez un projet de développement, en cours ou à venir, dans la filière agroalimentaire portant sur un produit ou un service ?

Le projet européen TRIPOD (projet Interreg de coopération transfrontalière France – Wallonie – Vlaanderen), en collaboration avec le CERTIA Interface, vous accompagne !

NOS SOLUTIONS POUR CONCRÉTISER VOTRE PROJET
— un Diagnostic Design pour analyser et mesurer les enjeux de votre projet
— un parcours d’accompagnement : recommandations de conseillers des trois régions, mise en relation avec plusieurs designers, assistance à la rédaction du cahier des charges et à la consultation des designers, formations, aide financière (selon éligibilité), suivi du projet et valorisation des résultats.
— un appui méthodologique du CERTIA Interface.

La démarche est gratuite pour l’entreprise (prise en charge par le Fonds Européen de Développement Régional, soumise à déclaration de minimis et par nos co-financeurs)

NATURE DES PROJETS ATTENDUS
Innovation packaging, amélioration ou extension de gamme, reconception, éco-conception, innovation matériaux, nouveau service associé…

CANDIDATEZ DES A PRÉSENT EN COMPLÉTANT LE FORMULAIRE EN LIGNE
Les projets sont examinés dès leur dépôt.

FIN DE L’OPÉRATION : LE 28 JUIN 2019

Les partenaires du projet TRIPOD et le CERTIA Interface :
— se réservent le droit de sélectionner les projets soumis et s’engagent, le cas échéant, à orienter les candidats vers les dispositifs appropriés ;
— s’engagent à respecter la confidentialité des projets soumis

Formation 14 et 15 mai, matériaux au contact des aliments : Interactions contenant-contenu

29 mars 2019 Actualités Commentaires fermés sur Formation 14 et 15 mai, matériaux au contact des aliments : Interactions contenant-contenu

Formations Interactions contenant-contenu à Villeneuve d’Ascq sur le campus du CERTIA

Objectifs : À l’issue de la formation, les participants seront capables de :

  • Mettre en oeuvre une méthodologie pour assurer la compatibilité contenant-contenu
  • Identifier les risques de contamination
  • Appréhender la réglementation
  • Optimiser les cahiers des charges emballage

Programme

Identifier les rôles et les propriétés des contenants-contenus :

  • Rôles du contenant.
  • Matériaux des contenants.
  • Propriétés exigées pour un matériau.
  • Caractéristiques des formules impactant le contenant.
  • Caractéristiques des process impactant le contenant.

Comprendre les risques de contamination liés au contact de matériau d’emballage/aliment :

  • Principe de l’analyse des risques.
  • Caractérisation du danger.
  • Migrants potentiels.
  • Facteurs d’influence (nature des matériaux, Tg, nanoparticules, diffusion, …).
  • Réglementation « matériaux au contact » et ses conséquences.

Comprendre les interactions contenant-contenu :

  • Evolution du contenu.
  • Evolution du contenant.
  • Tests de compatibilité/stabilité.
  • Simulation de la vie du produit : de la fabrication à l’utilisation en passant par le point de vente.

Informations et inscriptions :
https://ct-ipc.com/formation/interactions-contenant-contenu-ref-icc

Téléchargez le programme

vendredi 26 avril – Lean management : Comment améliorer de façon durable sa performance industrielle et économique ?

26 mars 2019 Actualités Commentaires fermés sur vendredi 26 avril – Lean management : Comment améliorer de façon durable sa performance industrielle et économique ?
  • Comment mieux gérer les contraintes de production et de livraison de mes produits ?
  • Comment être plus réactif face aux exigences de mes clients ?
  • Comment être plus fluide dans ma production tout en préservant le bien-être de mes collaborateurs ?

Venez découvrir des outils pour améliorer votre rentabilité et des moyens pour les mettre en place de manière efficace au sein de votre entreprise agroalimentaire.

euraCRP-CéLOGIK vous présentera un référentiel simple et innovant, pour améliorer de façon durable votre performance économique et vous aider à co-construire avec vos collaborateurs et vos clients, votre organisation de demain.
Avec l’intervention de Richard Duchamps et Lorry Hanne de euraCRP-Célogik

Rendez-vous le 5 avril 2019 de 12 h à 14 h au CERTIA à Villeneuve d’Ascq

Inscription : contact@certia-interface.fr

Coût : 20 €TTC (déjeuner inclus)

28 mars 2018 – journée Agro’up : formation sur la stratégie Océan Bleu

14 mars 2019 Actualités Commentaires fermés sur 28 mars 2018 – journée Agro’up : formation sur la stratégie Océan Bleu

Agro’Up sera de retour le 28 mars 2019 pour une prochaine session chez Pâtisserie des Flandres à Erquinghem-Lys  !

Le CERTIA Interface vous propose de travailler sur la Stratégie Océan Bleu : Envie de vous démarquer de vos concurrents et d’être pionnier sur de nouveaux marchés ?

Nous vous donnons rendez-vous en 2019 pour 1 journée de formation à la stratégie Océan Bleu.

Informations et inscription : http://certia-interface.fr/agroup/

Compte-rendu du Learn & Lunch du 8 février 2019 : Packaging et innovation

18 février 2019 Actualités Commentaires fermés sur Compte-rendu du Learn & Lunch du 8 février 2019 : Packaging et innovation

Avec l’intervention de : François VANDEPLASSCHE et Frédéric MERLE du pôle de compétitivité MATIKEM et d’Ornella AVEKO du CERTIA Interface

Le pôle MATIKEM est un pôle de compétitivité national dédié aux matériaux, à la chimie et à la chimie verte. Sa mission est de faciliter et d’accélérer l’émergence de nouveaux projets de R&D, d’accompagner le montage de projets collaboratifs d’innovation, jusqu’à l’obtention de financements et la mise sur le marché des nouveaux produits, services ou procédés. Les actions du pôle touchent à plusieurs secteurs d’activité dont l’emballage. Plus d’informations : www.matikem.com

1. Pourquoi emballe-t-on ?

– Pour contenir les produits
– Les protéger des contaminations extérieures, de la dégradation physico-chimiques. De ce fait, l’emballage doit être chimiquement inerte vis-à-vis du produit.
– Informer & communiquer avec le consommateur : l’emballage peut servir à communiquer sur des notions d’usage, de tri, de DLC ou de DDM. Il permet également de mettre en avant la marque et/ou entreprise.
– Transporter : protéger le produit au cours du transport

2. Les tendances

Le cabinet d’étude MINTEL, dans son étude Global Packaging Trends 2018 distingue 5 grandes tendances d’innovation en packaging alimentaire.
• Emballage comme outil de lutte contre le gaspillage alimentaire
• La montée en flèche du e-commerce
• Le développement de la distribution de proximité en ville
• La quête de simplicité
• L’urgence environnementale

2.1 Emballage comme outil de lutte contre le gaspillage alimentaire

Mieux informer avec les emballages intelligents

Certains emballages intelligents sont pourvus d’une pastille qui est un capteur des composés de dégradation des produits contenus dans l’emballage. La pastille change de couleur lorsque le produit est devenu impropre à la consommation. Ceci permet de réduire le gaspillage d’aliments qui ne sont pas avariés bien que la date de conservation indiquée soit passée.

Sainsbury’s : Étiquette intelligente, Indication du niveau de fraîcheur par coloration de la pastille

Pour plus d’informations sur ce type d’emballage, n’hésitez pas à vous rapprocher de MATIKEM qui est partenaire du projet européen Terafood, sur le contrôle de la qualité des aliments à travers leur packaging industriel afin de minimiser le gaspillage alimentaire. Plus d’information sur https://matikem.matikem.com/international/terafood-2016-2019

Prolonger la fraîcheur avec les emballages fonctionnalisés

L’objectif de certains emballages fonctionnels est d’allonger la durée de conservation d’un produit en limitant un des principaux facteurs de dégradations du produit.

La pastille Stix Fresh qui absorbe l’éthylène facteur de vieillissement des fruits notamment les fruits climactériques.
Plus d’information sur : http://www.pour-nourrir-demain.fr/stixfresh-une-pastille-qui-promet-de-conserver-les-fruits-plus-longtemps.

Le Scavenger Vistalid d’Etimex est un film d’operculage qui résiste à la stérilisation. Il contient une barrière active qui absorbe l’oxygène dans l’espace de tête de la barquette. Lauréat du concours Pack the future.

 

SCHUR FLEXIBLES, films de recouvrement refermable sous atmosphère modifiée. Le film est pelable et repositionnable permettant ainsi de conserver au maximum la fraîcheur des produits.

La société Stepac qui a développé un film sous atmosphère modifiée
Plus d’information sur http://www.agro-media.fr/actualite/emballage-stepac-annonce-la-prochaine-generation-de-film-de-recouvrement-refermable-sous-atmosphere-modifiee-30118.html

Faciliter la reconsommation du produit en changeant le design du produit

Fleury Michon qui passe de la barquette au pot refermable.

 

 

2.2 La montée en flèche du e-commerce (drive au volant, drive piéton, achat à distance)

La vente à distance est en plein essor. Pour les produits alimentaires, ce mode de commercialisation et de distribution nécessite plusieurs adaptations.
– Colis résistant aux différentes manipulations au cours du transport mais qui demeure assez esthétique à réception chez le consommateur
– Améliorer l’expérience Client : le premier contact que le client a avec le produit passe par l’emballage
– Design produit : par exemple opter pour des cartons adaptés au volume du produit pour réduire l’impression de vide
– Mieux informer le consommateur

Exemples de réponses

  • There and Back Pack de Charapak : Carton ondulé, personnalisable à l’effigie du vendeur et facilitant le retour produit
    Vidéo https://youtu.be/jopCn2uZhB0
  • The Boston Club
    Boîte en carton pour le transport,
    A l’intérieur, graphisme rappelant l’identité de marque,
    Contenant produit original & attractif
  • La Box 64 de Olivo et Knauf Indutries, Lauréat prix Pack the future. Facilite le dernier km de livraison des produits frais. Possibilité de transport des produits simultané en froid positif et froid négatif. Maintien de la température sur une durée pouvant aller jusqu’à 18h.

Les nouveaux matériaux

NEOFINES : développé par MATIKEM : matériau composé de 60 à 70% de fines de carrières minérale et d’un liant thermoplastique.
– Fongicide
– Caractéristiques thermiques équivalentes au liant
– Hydrophobe
– Thermoformable
– Thermoscellable
– 100 % biodégradable avec un liant type PBAT, PLA, PHA
– Prix compétitif par rapport au PE/PP

2.3 La quête de simplicité

« 39% des consommateurs français estiment qu’une information excessive sur les emballages d’aliments et de boissons nuit la confiance envers une marque. » Mintel
Le marketing & Design sont des leviers qui permettent de répondre à cette attente. Le visuel => jouer sur la transparence en utilisant des matériaux tels que le verre, le plastique

  • Saint Mamet qui lance des conserves transparentes de fruits
  • Ducros qui change le design des contenants d’épices et rend ses étiquettes transparentes pour une meilleure visibilité du contenu.
  • Quick Meal de Yummity qui fait le choix d’afficher les informations essentielles et la liste des ingrédients principaux sous l’image du produit.

 

 

 

 

La réflexion sur le double étiquetage de date dans le secteur agroalimentaire aux USA : http://www.agro-media.fr/actualite/aux-etats-unis-un-double-etiquetage-de-date-satisfait-le-consommateur-31513.html

2.4 Le développement de la distribution de proximité en ville

S’adapter au commerce de proximité de plus en plus fréquenté par les jeunes urbains.

Drop and Taste (égoutter puis manger) : exemple de format adapté à l’achat de produits apéro en commerce de proximité

 

2.5 Emballage comme outil de communication : le développement de la réalité augmentée

Les nouvelles technologies sont des outils dont l’objectif est d’améliorer l’expérience client et l’émerveiller. Dans le secteur de l’emballage cette technologie est utilisée dans le but de mieux communiquer avec le consommateur final.

Les avantages de la technologie
– Permet d’avoir un modèle d’emballage durable dans le temps tout en ayant la possibilité de changer l’information délivrée à souhait.
– Fournir un contenu didactique et ludique
– Communication sur des informations d’usage, réglementaire ou sur une démarche durable
Les inconvénients de la technologie
– Peu répandue et coûteuse
– Le téléchargement de l’application qui délivre le contenu peut dissuader le consommateur

La réalité augmentée par Danone Bio

 

 

 

 

 

2.6 Le design comme levier d’innovation

Pour en savoir plus sur ce sujet : https://graphiste.com/blog/tendances-packaging-2019 

3 L’urgence environnementale

3.1 Tendances majeures

La fonctionnalisation des matériaux, l’accumulation des propriétés et la complexification des matériaux permet de créer de nouveaux emballages complexes qui simplifie l’usage du produit. Exemple : cuisson au four traditionnel ou micro-ondes directement dans l‘emballage. Néanmoins les matériaux complexes sont plus difficiles à recycler. Il faut trouver le moyen de séparer les couches complexes pour pouvoir les recycler.

Un gros enjeu des recherches est l’éco conception des emballages :
Fin de vie => Recyclage. En attribuant des propriétés supplémentaires aux matériaux par l’utilisation de produits chimiques ou le complexage, le recyclage devient impossible. D’où une recherche de simplification de l’emballage, pour faciliter son recyclage.
Origine => Biosourcée (carton, amidon, thermoplastiques, etc.). Permet d’avoir des emballages plus naturels, biodégradables voire compostables.
Conception => Travail sur la matière. Trouver une meilleure adéquation entre les caractéristiques du contenant et les besoins du contenu. Utiliser les caractéristiques des matériaux, repenser l’emploi des matériaux par rapport à l’usage ; avoir le bon dosage de matière ; allègement des matériaux.

Une autre piste est la suppression de l’emballage / produits en vrac… soit on mange tout.

3.2 Qu’est qu’un emballage respectueux de l’environnement ?

  • Recyclable : il existe 5 grandes familles de plastiques recyclables : le polychlorure de Vinyle (PVC), le polyéthylène (PE), le polystyrène (PS), le polyéthylène téréphtalate (PET) et le polypropylène (PP). Il faut également prendre en compte la contrainte du contact alimentaire du matériau recyclé. Il faut noter que la recyclabilité est en tête des leviers d’innovation pour les acheteurs d’emballage
  • Biodégradable : Capacité intrinsèque d’un matériau à être dégradé par une attaque microbienne pour simplifier progressivement sa structure et finalement se convertir facilement en eau, CO2 et/ou CH4 et une nouvelle biomasse.
  • Compostable : Naturellement biodégradable, compostable en milieu industriel sous conditions spécifiques, Compostable en « home compost »
  • L’oxodégradabilité correspond à un produit pouvant se déliter en petits fragments mais n’est pas assimilable par un micro-organisme. Les produits oxobiodégradables, notamment les sacs plastiques sont interdits depuis 2017 dans l’UE.

Les professionnels du secteur distinguent une première génération qui produit du plastique à partir de matières alimentaires – ce qui suscite des débats éthiques – d’une deuxième, pour des produits « qui ne sont pas fabriqués à partir de produits alimentaires nobles, mais conçus à partir de coproduits (épluchures de légumes, enveloppes de céréales…).

3.3 Les axes d’innovation

– Plastiques biosourcés
– La valorisation des déchets organiques
– Les nouvelles applications en matière de carton et de papier
– La réduction de la quantité de matière couplé au design

Exemples :

Tetrapak : Emballages carton, Certification SFC (origine), Recyclage en papier, mouchoir, mobilier urbain

Novamont Mater-Bi : Partiellement biosourcé, origine amidon, huiles végétales, Compostable

Végéplast : Vegemat 100% biosourcé, provient du blé et du maïs, compostable

Leygatech : film biodégradable et compostable respirant pour les fruits et légumes. Lauréat oscar emballage catégorie matériaux émergents.

Share : création de bouteilles fabriquées à partir de 100% de rPET. Même objectif pour Nestlé 2030

Van Genechten Packaging
Procédé Flat Skin : Réduction de 75% consommation plastique. Séparation facile film/carton.

Pack Alim : Réduction de plastique pouvant aller jusqu’à plus de 80%. Permet de dissocier après usage le carton du plastique.

Saint Michel : Impression directement sur papier kraft, sans film plastique.

Nature et Aliments : film barrière sans aluminium, sans EVOH. Vernis biosourcé.

From peel to peel :
Utilisation de déchets alimentaires associés à des bactéries et des levures. N’est pas adapté aux produits riches en eau ou en gras et nécessite un traitement à base de cire d’abeille pour un usage polyvalent.
Plus d’info : http://www.homecrux.com/eco-friendly-food-packaging-made-from-bacteria-yeast/112366/

Do Eat : Emballage à base pommes de terre (fécule ou épluchures). Les emballages sont comestibles.

Certaines matières tombées dans l’oubli par leur remplacement par des plastiques reviennent. Les atouts de la fibre cellulosique en matière de circularité et/ou de compostabilité la propulsent au-devant de la scène à l’heure où les plastiques sont de plus en plus décriés. En grande-distribution (au rayon fruits et légumes par exemple), mais aussi et surtout en restauration hors-domicile, la cellulose fait un carton. En 2025, les restaurants scolaires n’auront pas d’autre choix que de remplacer leurs barquettes en plastique de réchauffe ou de service par des alternatives biosourcées et compostables. La cellulose remplit ces critères. FDR Emballage est un fournisseur local de la région Hauts-de-France.

Le Centre Technique du Papier (CTP) travaille sur plusieurs pistes à la fois pour : alléger les emballages en cellulose, car à fonctionnalité équivalente le substitut en cellulose est souvent plus lourd, avec un risque de montant d’éco-contribution plus élevé, leur conférer des propriétés barrières. Sur ce point, le CTP a identifié trois techniques d’optimisation :
L’enduction : elle consiste à déposer une solution aqueuse de polymère et à la sécher. L’enduction coûte entre 50 € et 600 € la tonne (hors papier) pour faire barrage à l’eau, aux graisses et à l’oxygène.
La lamination humide de microfibrilles de cellulose : il s’agit d’un assemblage sans colle de fibres longues avec une couche barrière de microfibrilles. Cette technique coûte 200 à 800 € la tonne hors papier. Sa consommation énergétique est élevée. Un équipement pilote sera disponible au CTP en 2019.
La chromatogénie : modification de la cellulose pour la rendre hydrophobe, grâce à un greffage d’acides gras sur le papier. Le CTP dispose d’une machine pilote. Coût estimé : 50 € à 150 € la tonne, hors papier. A ce stade, de nombreuses solutions font déjà leurs preuves sur diverses applications

Le retour aux emballages consignés, ceci sous réserve d’une incitation financière sinon ça ne marchera pas. Le défi et le business model étant de ne pas générer un coût supplémentaire (en temps ou en espèce) au vendeur.

Niiji se présente comme une solution zéro déchet pour les professionnels de la restauration livrée ou à emporter. Il s’agit d’une lunchbox réutilisable, éco-conçue, biosourcée et fabriquée dans le Nord ! Les lunchboxs sont modulables et peuvent être personnalisées avec une illustration, un texte ou le logo de l’entreprise. http://www.niiji.fr/

 

Heineken, qui se lance dans la consigne de bouteille
Vente de produits de consommation en emballages consignés : LOOP
Plus d’infos sur : http://www.leparisien.fr/environnement/loop-le-site-de-e-commerce-qui-veut-vous-faire-dire-adieu-aux-emballages-jetables-26-01-2019-7997256.php

Jean Bouteille :
L’entreprise fournit un service de distribution de liquide en vrac dans les magasins. Elle fournit à la fois le produit : fontaines et bouteilles et le service de gestion. Plus d’infos sur : http://www.jeanbouteille.fr/

 

 

Les matériaux innovants
La Green Gen Bottle. Sans verre, Biosourcés, Forte résistance et légèreté
Regardez la vidéo sur : https://youtu.be/ECN1Gz70fIs

Conclusion

Des choses changent dans le secteur de l’emballage comme partout. Il est temps de recentrer l’innovation sur les réels besoins de l’utilisateur. L’emballage alimentaire actuel régit par les canaux de distribution nécessite des caractéristiques bien spécifiques.
Il est utopique de penser que tout sera recyclable ou biodégradable et il faut être conscient que certaines caractéristiques seront extrêmement compliquées à atteindre. Si on ne peut remplacer l’aluminium, alors, comment le séparer ??
Il est également important de bien définir en amont la stratégie d’écoconception à adopter tout en prenant en compte le cycle de vie de l’emballage.
Il faut également que le marketing / donneur d’ordre ose changer la manière de vendre le produit. Nos futurs marketeurs devront créer de nouvelles stratégies de communication intégrant les problématiques et le fait que le look de l’emballage soit totalement différent.

Contact : contact@certia-interface.fr