Vous avez un projet ?

Nous sommes là pour vous accompagner !

Innovation - Agroalimentaire - PME

Les tendances du SIAL Paris 2018

6 novembre 2018 Actualités Commentaires fermés sur Les tendances du SIAL Paris 2018

Le 24 octobre dernier, le CERTIA Interface a participé dans le cadre du SIAL Paris,  à la visite guidée du pavillon SIAL innovation avec Xavier Terlet du cabinet XTC word innovation. Cette visite guidée été organisée par le projet Interreg Filière ADT.

Le SIAL de par sa notoriété actuelle est le rendez-vous biennal des acteurs de l’alimentation à l’échelle internationale. C’est dans ce contexte qu’est organisé le concours d’innovation du SIAL qui permet de mettre en valeur les innovations ainsi que les grandes tendances alimentaires récentes. Cette année, ce concours a recensé 3000 produits et 800 produits ont été retenus pour la sélection « Grand Prix Sial Innovation« . 15 produits seulement ont reçu ce fameux Grand Prix Sial Innovation et 3 de ces 15 produits ont été élus Grand Prix Sial Innovation Or / Argent / Bronze. L’Ail Noir de Potdevin-Caron, lauréat du Concours FOOD CREATIV de la région Hauts-de-France fait parti des 15 produits ayant reçu un Grand Prix Sial Innovation.

Au vu des tendances qui se dégage, le SIAL 2018 a été baptisé « le salon du végétal ».

Les tendances actuelles en agroalimentaire : le goût, le vrai et le sens.

Goût et naturalité

Le goût demeure une valeur essentielle pour le consommateur car l’alimentation est avant tout synonyme de plaisir. La tendance est aux goûts forts tels que la truffe, le gingembre, le safran, l’ail… ou encore des saveurs exotiques venant de, de l’Amérique du sud (Pérou), l’Afrique, de l’Asie (Corée –Kimchi).

Figure 1 : Confitures aux ingrédients fermentés : kimchi et pâte de soja

Figure 2: Kéfir au fruits, lauréat du prix d’or  SIAL innovation 2018.

Le kéfir est une boisson issue de la fermentation du lait ou de jus de fruits sucrés

La naturalité fait référence aux procédés mis en œuvre dans la transformation des produits. Les innovations de cette année mettent l’accent sur les procédés « naturels » tels que l’infusion (huiles infusées), la maturation (poisson et viande maturées), la fermentation.

Le Vrai ou la transparence

Selon de récentes études consommateurs, les français sont les plus conscients du risque alimentaire. Pour plus de transparence, les industriels simplifient la liste d’ingrédients et s’efforcent de la rendre plus simple et facile à comprendre pour le consommateur. Il faut noter que les attentes consommateurs sur la transparence sont différentes d’un pays à un autre. Par exemple en France, les consommateurs font plus confiance aux petits producteurs qu’aux grands groupes. C’est tout le contraire en Chine où les consommateurs considèrent que les grandes sociétés respectent mieux la réglementation. De manière générale, les consommateurs veulent savoir ce qu’ils mangent. Pour cette édition 2018 on dénombre beaucoup de produits « sans ».

Dans la même optique, le végétal est une tendance qui prend de l’ampleur en France et dans le monde. Les chiffres révèlent que la proportion de végétaliens et de végétariens (vegan) en France est peu significative (respectivement 0,5% et 1,9%). Le vrai marché est celui des flexitariens qui représentent 45% de la population. Ils sont également en demande de produits alternatifs issus de végétaux, qui ont du goût. Le discours plaisir est fortement associé à cette nouvelle tendance : le plaisir du végétal. Cette tendance du végétal est marquée par le développement de la protéine végétale. On dénombre une pléthore d’offres à base de soja, pois chiche, lentilles….

Figure 4: Le Quick Meal Yummity, un mélange de céréales prêt à déguster, labellisé sans gluten et adapté aux vegan. Toujours dans l’optique de la transparence, les céréales composant le mélange sont mentionnées en dessous de la photo.

 À travers ces différentes subtilités, ce produit allie les tendances du « sans et du végétal »

Figure 3 : Légumineuses en forme de riz, vegan et sans gluten

 

Il faut noter également le développement des substituts de viandes pour ceux qui sont attachés au plaisir du goût et de la texture des produits carnés

Figure 6 : préparation végétale fermentée apparentée à un « fromage vegan », sans gluten, sans soja, sans lait. La notion de plaisir est présente avec un aspect visuel très ressemblant au fromage à pâte molle et croûte fleurie

Figure 5: Saucisses végétariennes biologiques à base d’amidon de blé et de légumes

Le sens

Cette tendance est dominée par les produits qui prônent la proximité, le bien-être animal, l’anti-gaspillage et les emballages respectueux de l’environnement.

Figure 7 : Loeul et Pirot qui lance une nouvelle gamme pour valoriser la viande de lapin issu d’un élevage responsable (Bien-être animal)

Pour plus d’information : ornella.aveko@certia-interface.fr 

About the author